Dispositif S.T.O.P

Le dispositif STOP, un service téléphonique d'orientation et de prévention

La Fédération Française des Centres Ressource pour les Intervenants auprès des Auteurs de Violences Sexuelles (FFCRIAVS) a mis en place un service téléphonique d’évaluation et d’orientation vers les soins pour les personnes attirées sexuellement par les enfants, dans un objectif de prévention des violences sexuelles sur mineurs.

Pour cela les professionnels des CRIAVS se sont inspirés de dispositifs ayant fait leurs preuves dans des pays voisins, tels que l’Allemagne depuis 2005 ou encore l’Angleterre depuis les années 1990.

0 806 23 10 63

AFFICHE_A4v_20_01_203

Le déroulement

Organisation d'un appel

Techniquement, il s’agit d’une plateforme téléphonique permettant, suite à un message d’accueil, de renvoyer vers un interlocuteur sur le département de résidence (ou de naissance, le cas échéant) que l’appelant aura renseigné en tapant le numéro sur son clavier.

L’appel est traité par les équipes pluridisciplinaires des CRIAVS : le·la secrétaire accueille et organise l’évaluation téléphonique réalisée par son·sa collègue clinicien·ne (psychologue, psychiatre, infirmier·e) en vue d’une orientation vers une prise en charge adaptée.

Prise en charge

Une prise en charge thérapeutique  pourra être indiquée et proposée à l’appelant auprès d’un service de soin de notre réseau. Cette prise en charge pourra contenir des outils psychothérapeutiques et/ou pharmacologiques selon les indications issues de l’évaluation. Le cadre de la prise en soin est régi par les lois sur le secret professionnel.

La campagne de prévention

Le lancement de la ligne dédiée s’accompagne d’une campagne de sensibilisation réalisée par Code-CodeC et DigitalDoors en collaboration avec La FFCRIAVS. Cette campagne a été soumise pour amélioration aux associations de victimes, d’aide aux victimes, et de protection de l’enfance ainsi qu’à des patients qui auraient pu être concernés.

L’idée principale de cette campagne est d’informer sur le dispositif et d’accompagner le grand public à mieux cerner les enjeux de ce projet.

Elle repose sur 3 volontés.

  • Une série de visuels reconnaissables, basés sur des situations quotidiennes qui parlent aux pédophiles.
  • Un large choix de supports de communication pour une diffusion large (affiches, cartes de visite, réseaux sociaux etc.)
  • Un accompagnement sur le long terme pour informer, sensibiliser et prévenir.

Cette campagne de sensibilisation repose sur :

  • Une présentation à tous les CRIAVS lancée le 17 novembre 2020, et déploiement de la ligne au niveau national.
  • Une campagne visuelle lancée nationalement en janvier 2021.
  • La mise à disposition d’une plate-forme numérique dédiée.
  • Le déploiement des médias sociaux et la production d’images / vidéos le jour du lancement.
  • La mise en place de temps d’information sur le dispositif au sein de services spécifiques (hôpitaux, police, associations, service de mairie, écoles etc. )
Retour haut de page